L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


3e forum économique de l’Ain : des chefs d’entreprise très optimistes


Le baromètre économique de l’Ain, présenté en ouverture du forum, a mis en exergue l’optimisme des chefs d’entreprise de l’Ain, qui se déclarent confiants dans l’avenir à 81 %. Un taux largement au-dessus des résultats obtenus lors de consultations similaires au niveau national. L’Ain n’est donc pas le 1er département industriel de France par hasard, puisque ces mêmes entrepreneurs avouent être satisfaits à 98 % de leur implantation dans le département.

En tant que futur co-président du Comité de développement territorial de l’agence économique régionale, comité qui sera créé en janvier 2018, Damien Abad a ouvert ce 3ème  forum économique de l’Ain. Une manière de faire comprendre qu’il conservait le développement économique au plus près de ses préoccupations, même après avoir laissé la présidence du Conseil départemental. Dans son introduction, il a insisté sur l’obligation de « retrouver le chemin de la culture économique  », ainsi que celui de « la culture du risque », en sachant accepter l’échec, celui-ci permettant de rebondir. Cette culture du risque, les 5 chefs d’entreprise participant à la table ronde "l’artisanat innovant" en ont fait preuve avec une incontestable réussite. Leur témoignage, même rapide, a souligné la nécessité de l’innovation pour un développement pérenne, quel que soit le secteur d’activité. À noter que le président du Conseil départemental, Jean Deguerry, dans son allocution, a fortement insisté sur sa volonté tenace de préserver l’intégrité du département de l’Ain. Un message destiné aux responsables de la métropole lyonnaise ?



L’ubérisation, le passage obligé vers une nouvelle structuration du monde du travail



Le livre de Denis Jacquet, « l’Ubérisation, un ennemi qui vous veut du bien ? », connait un certain succès en librairie. Ce multi-entrepreneur et président de l'association "Parrainer la Croissance" était l’invité d’honneur du forum. Il a tenté, non sans humour, d’éclairer l’assistance sur l’évolution que connait la société avec les nouvelles pratiques liées à la digitalisation. Il a d’abord dressé un constat assez sévère de la situation actuelle, « un pays qui norme ne fait pas confiance en ses citoyens  », et a prédit un avenir assez sombre aux futures générations d’européens si l’Europe ne sait pas prendre le virage de l’adaptation aux nouvelles pratiques de l’économie digitale. Il a souligné les avantages de ces nouvelles façons de faire, « simplicité, rapidité, action centrée sur le client  ». Mais il en a également souligné les dangers en prenant l’exemple des livreurs de pizza, dont le statut est à l’opposé de ce que devrait être l’évolution sociale. Pour lui, en conclusion, il convient donc de savoir maîtriser ces évolutions en (re)mettant l’humain au centre des transformations, et surtout de viser au partage des valeurs.



25e concours de l’innovation Artinov



En conclusion de ce 3e forum économique s’est déroulée la remise des trophées de l’innovation Artinov, cérémonie devenue désormais traditionnelle, sous la responsabilité de Vincent Gaud, président de la chambre des métiers et de l’artisanat.



Ont été récompensés :



• Trophée de l’innovation « Procédé de production » : l’entreprise Climsanit de Bourg-en-Bresse, pour un système d’approvisionnement sur chantiers par smartphone.



• Trophée de l’innovation « Métier » : l’entreprise JMA Distribution à Martignat, pour une station de distribution de granules de bois en vrac.



• Trophée de l’innovation « Produit » : l’entreprise Ormex Confort à Pont d’Ain, pour le développement d’un oreiller ergonomique.



• Trophée de l’innovation « Haute technologie » : l’entreprise SMTD-Digital, à Martignat, pour un service de décoration en qualité photo sur gobelets cylindriques et coniques.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces