L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Echos de Massif Jurassien : La photonique, une science et une économie d’avenir !


La plastronique est aussi en pointe ! 



Suite à un certain affaiblissement économique, ou à une recherche de complémentarité industrielle, le défi pour de nombreux bourgs centre en province s’avère de trouver des voies de développement et de réindustrialisassions intéressantes, pour suppléer à une économie qui s’essouffle. C’est par exemple le cas de Saint-Claude, qui cherche toujours à remplacer efficacement  feu son industrie de la pipe, ou de Morez dans le Haut Jura qui cherche peut-être à suppléer sa filière lunetterie qui s’essouffle elle aussi, et à la filière du travail frontalier en Suisse qui peut s’avérer également aléatoire dans l’avenir. C’est dans cette optique que les Collectivités locales se sont mises en capacité de dégager des voies  nouvelles de recours, si elles existent, notamment dans les potentialités qu’offre la photonique étudiée au Lycée Technique Victor Bérard de Morez, véritable puits de science et de savoir dans ce domaine.



La photonique qui s’articule autour du PHOTON, est la branche de la physique concernant l’étude et la fabrication de composants permettant la génération, la transmission, le traitement (modulation, amplification) ou la conversion de signaux optiques. Elle étudie les photons indifféremment comme onde ou comme particule. Le domaine d’étude de la photonique va de l’ultraviolet proche à l’infrarouge lointain, bien que la majorité des applications de la photonique réside dans le domaine du spectre visible. Elle couvre sept champs technologiques qui nous ont été présentés par Mr. Vincent Armbruster, Directeur de l’école d’ingénieur ISI Franche-Comté en biomédical. Selon lui, on peut passer de la télécommunication avec des fibres optiques de l’épaisseur d’un cheveu, ou de l’imagerie avec les appareils photos numériques et l’holographie, au stockage d’informations avec les rotatives CD et DVD et à l’optique énergétique avec les photons en interaction avec la matière. Les mesures et contrôle peuvent aussi fonctionner avec la lumière, ainsi que le traitement d’informations, sachant que le traitement d’images optiques est plus rapide que le numérique, car on calcule ici à la vitesse de la lumière. Et enfin le septième champ technologique touche le domaine des observations, tels que les télescopes, les jumelles et les microscopes ou macroscopes, qu’utilise par exemple la police scientifique.



On peut rapprocher cet univers de la plastronique.



Nouvelle discipline à mi-chemin entre la plasturgie et l’électronique, la plastronique a pour but d’apporter de l’intelligence aux pièces plastiques. Se débarrasser des cartes électroniques pour intégrer leurs fonctions directement à l’intérieur des pièces plastiques. C’est un défi européen, qui trouve son expression théorique au PEP d’Oyonnax. La plastronique connaît un succès grandissant. Il est temps. Si la France vient de se lancer dans cette aventure, dans d’autres pays elle s’est déjà beaucoup démocratisée... Ce qui séduit les industriels, c’est avant tout sa simplicité. Dans un produit plastronique, il n’y a plus de circuit imprimé à visser, ni de câbles à souder pour relier la carte électronique au boîtier. Le nombre d’opérations d’assemblage s’en trouve réduit, ce qui diminue d’autant le risque de rebuts en production. Et qui dit produit plus simple dit produit plus léger. On peut donc remarquer que dans notre bassin de vie du Massif Jurassien, cela phosphore très dur, à la recherche de nouvelles applications technologiques performantes et d’avenir…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine



Citroën C3 Aircross : nouveau rôle pour une nouvelle vie

Adieu au C3 Picasso, monospace familial qui a tant donné de sa personne sur les autoroutes des vacances ! Bienvenue au C3 Aircross qui adopte le style des SUV tout en imposant sa griffe originale ! Un nouveau venu qui redistribue les cartes entre Peugeot et Citroën.
Publié le 10/11/2017

Bloc-notes