L'Ainpact

Echos du Massif Jurassien : Le Tir sportif au pistolet et à la carabine à Morez

  • Les tireurs à la carabine en ligne sur le pas de tir !
  • Les tireurs à la carabine en ligne sur le pas de tir !
Loin des idées reçues, le tir sportif, encore trop méconnu, est une école de maîtrise, de concentration et de décontraction. Découverte.

L’équipe de France de biathlon en relais mixte vient de commencer admirablement sa saison 2018/2019. En effet, ce 2 décembre à Pokljuka en Slovénie, Anaïs Bescond, la jurassienne de Morbier, Justine Braisaz, des Saisies, Martin Fourcade, le pyrénéen et Simon Desthieux, l’Aindinois de Hauteville-Lompnes, ont magistralement remporté la 1ère course internationale de relais mixte. Il faut dire que depuis 30 ans, l’équipe de France de biathlon mène la danse sur la scène internationale, depuis le vosgien Yvon Mougel et sa 3ème place aux championnats du Monde de Lahti en Finlande en 1981.  Le tir est bien une spécialité française, avec des lieux bien « ciblés », dans le secteur. Parlons de tir sportif à Izernore, d’Oyonnax USO Cible, mais aussi à Morez dans la capitale de la lunette. Le stand de tir de l’Hôtel de ville, en face de la mairie, rive gauche de la Bienne, à côté du supermarché, ne paye pas de mine, quand le novice monte l’escalier de cet ancien garage collectif. Mais arrivé au 3ème, dès qu’il pousse la porte d’entrée, c’est un tout autre spectacle. Il y découvre un espace sportif lumineux dédié à l’adresse, dans des salles de tirs pour la carabine et le pistolet à 10 mètres, avec des systèmes électroniques et informatiques de cible et de calcul des points.  Les biathlètes viennent s’entraîner au tir ici. Mais aussi sur Morbier avec un stand de 25 et 50 mètres en plus, bien sûr, du pas de tir spécifique biathlon des Tuffes sous La Dôle. Ce stand de tir de Morez municipal, aménagé des mains mêmes des adhérents du club, accueille souvent des compétitions régionales, nationales et internationales, championnats de France UNSS ou universitaires. Dernièrement, il accueillait une première édition des « 10 heures de tir franco-suisse ». Encore une belle collaboration entre les deux pays mitoyens, pour cette compétition de tir sportif à 10 mètres, organisée par Le Tir Sportif du Haut-Jura de Morez du Président Carlos Dos Santos, et Le Petit Calibre « La Dôle » Saint-Cergue dans le canton suisse de Vaud. La dimension transfrontalière de ces évènements y est une nouvelle fois très fédératrice, parlant même plutôt de bassin de vie, faisant abstraction des frontières politiques. Cette confrontation permet aussi aux participants amateurs de tisser de solides liens d’amitié sportive au regard des minutes, voire des heures passées côte à côte. 



Des valeurs fondamentales



Cette discipline, peu médiatisée, si ce n’est partiellement par le biais du biathlon l’hiver, est aussi bien un loisir qu’un sport d’adresse au même titre que le golf ou le tir à l’arc. Chaque tireur doit utiliser un certain nombre de plombs dans un temps imparti. Cela implique une bonne gestion du temps pour pouvoir se décontracter.



Sport méconnu pouvant susciter une certaine appréhension, c’est tout au contraire une école de concentration, de maîtrise de soi, qui nécessite une condition physique et mentale des plus affutées. Il met en œuvre des valeurs fondamentales de fraternité, du respect de la règle et des procédures, ainsi que du respect, du contrôle de soi-même et des autres. Il répudie toute violence et se pratique en toute sécurité par des personnes motivées issues de toutes les classes sociales. 



Pour aller plus loin : http://tshj.e-monsite.com


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer