L'Ainpact

Etudiant cherche appartement


Des études réussies vont souvent de pair avec une belle qualité de vie...et un bon logement. Les possibilités de location sont nombreuses, mais si évidentes à trouver quand il faut combiner la formule la plus adaptée au profil de l’étudiant.

Les étudiants ont des besoins spécifiques, dont un accès pratique à leurs écoles pour commencer. Se faire héberger par un proche est bien sûr la solution la plus commode et souvent la moins coûteuse, comme celle de pouvoir rester vivre chez ses parents, si l’école ou l’université n’est pas très éloignée. C’est aussi un environnement plus propice au travail qu’une colocation ou qu’une résidence d’étudiants où les sollicitations sont bien plus nombreuses. En revanche, cette solution éloigne un peu de la vie d’étudiant et les envies d’émancipation bien légitimes.



Parmi ses différents rôles, le CROUS peut fournir divers logements dans des résidences universitaires. On y trouve des chambres, des studios, voire des T2 meublés. Un logement CROUS sera beaucoup moins coûteux qu’un studio du marché locatif privé et il ouvre droit aux aides ALS (Allocation de Logement à caractère Social). Mais les places sont assez limitées et pour sélectionner les étudiants, le CROUS de votre région procède ses propres critères d’attribution. Il existe, en parallèle, des résidences privées conçues spécifiquement pour les étudiants qui peuvent, en plus, bénéficier de différents services (laverie, wifi ou autres connexions Internet, ménage, accès à des salles de sport, etc.). Le coût est bien plus élevé que pour une résidence universitaire car souvent plus haut de gamme.



La colocation : partager les frais et vivre en communauté



C’est LE mode d’habitat qui plaît beaucoup aux étudiants ou aux jeunes travailleurs. Une manière de partager les frais : loyer, courses alimentaires, factures d’eau, d’électricité, etc. et une bonne solution pour faire rapidement des rencontres et découvrir la ville et ses animations. Autre formule : la chambre chez l’habitant. Des familles ou séniors proposent à un ou plusieurs étudiants de louer une chambre dans leur résidence principale. Cela leur permet de compléter leurs revenus et de donner une utilité à une ou plusieurs pièces inutilisées, ou rompre l’isolement. En contrepartie, il devra partager la cuisine et la salle de bain parfois avec son hôte. L’hébergement peut même être gratuit, ou à un loyer très modéré, en échange de quelques services (courses, aide à l’entretien du logement, contact en cas de difficultés, etc.).



Concernant la location privée, vous augmenterez vos chances de décrocher un logement avec un garant qui se portera caution en cas de non-paiement du loyer. Pour ceux qui ont un travail fixe à côté de leurs études, il sera plus aisé de prouver des revenus réguliers et donc de rassurer un propriétaire bailleur. Enfin, citons les foyers de jeunes travailleurs. Cela peut être une solution temporaire à prix réduit avant de trouver un autre logement étudiant plus indépendant.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer