L'Ainpact

France : Le village d’irréductibles


Elle a un joli nom cette bourgade de l’Ouest de la France : Notre Dame des Landes.

Ironie de l’histoire, pendant la seconde guerre mondiale, les Américains avaient installé un petit aérodrome de campagne bien avant tout le monde. La commune réitère avec l’aviation au début des années 70 lors de la conception d’un projet d’aéroport. La terre est humide, le dossier s’enlise pour refaire surface à l’aube des années 2000 et devenir le cœur d’une lutte et le symbole de la contestation des grands projets d’aménagement « destructeurs de terres agricoles et naturelles ». Entre occupation, autogestion et mode de vie alternatif, les « zadistes » mènent alors une guérilla de bocage. Une lutte qui obtient gain de cause le 17 janvier par l’abandon du projet de « Notre-Dame-des-Landes ». Acta est Fabula ? Que nenni ! Les « Zadistes » ont gagné mais ils n’entendent pas décoller de « leur » terre.

Un petit village d’irréductibles s’est construit, nouvel « Auroville » à la française, ou plus exactement un squat au capital sympathie très contesté, les pratiques n’inspirant ni bonne presse ni bonne opinion publique. Les baffes et autres échauffourées sont plus drôles en BD.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer