L'Ainpact

Google est capable de prédire la mort


Brrr, ça fait froid dans le dos et pourtant, Google l’affirme : « On a créé un système prédictif, basé sur le Machine Learning, capable de prédire le risque de décès d’un patient hospitalisé avec une grande précision ».


L’équipe Medical Brain de Google a développé un système prédictif reposant sur le Machine Learning. En se basant sur les données des patients, l’outil en question est en mesure de prédire la durée du séjour, le risque de réadmission, et le risque de décès. Pour les établissements médicaux, pouvoir prédire le risque de décès d’un patient pourrait être très utile. Cette capacité leur permettrait notamment de mieux s’organiser en établissant des priorités. Grâce à l’intelligence artificielle, cela sera bientôt possible. En mai 2018, l’algorithme de Google a été utilisé pour prédire le risque de décès d’une femme atteinte d’un cancer du sein, 24 heures après son admission. L’intelligence artificielle a estimé que la personne avait 19,9% de chances de mourir pendant son hospitalisation. Les technologies actuellement utilisées par l’hôpital, quant à elles, estimaient que le risque était de 9,3%. Dix jours après son admission, la patiente est décédée.


L’objectif de Google est de vendre son système prédictif aux cliniques et aux hôpitaux. Ceci permettrait à la firme de Mountain View de faire son entrée sur le marché lucratif de la santé. En effet, l’intelligence artificielle et le Big Data ont le potentiel de révolutionner ce secteur, et les géants de la tech se démènent pour en tirer profit.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer