L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


L’Union fait la force au sein du monde commerçant

  • L'occasion de féliciter encore Centre Commerces Bourg pour le panonceau d'or national
  • L'occasion de féliciter encore Centre Commerces Bourg pour le panonceau d'or national
  • L’union des entreprises et des commerces de Ferney-Voltaire
s’emploie avec succès à resserrer les liens entre ses adhérents.
  • Des oyonnaxiens pas trop déçus de leur 2e place
La remise des prix du 23ème challenge départemental des Unions Commerciales de l’Ain a été l’occasion de réunir la grande famille commerçante de l’Ain. Entre table ronde et lecture du palmarès, les propos entendus lors de cette "soirée commerce" tendent à prouver que la volonté de vaincre les difficultés prédomine, et que l’optimisme est de rigueur. Rien de tel qu’un rassemblement fraternel et chaleureux pour se donner mutuellement de la force.

La traditionnelle remise des prix du challenge départemental des Unions Commerciales (UC) a accueilli plus de 150 personnes au centre culturel Salvert à Attignat. Beaucoup de visages nouveaux lors de cette soirée, et notamment ceux de jeunes commerçants qui n’ont pas hésité à se lancer pour reprendre les rênes laissés par des plus anciens. Un premier signe encourageant dans une cérémonie qui était destinée à mettre à l’honneur les savoir-faire individuels et la force du collectif. Ce collectif bien sûr symbolisé par les UC, mais également par le travail conjoint réalisé avec les collectivités et les chambres consulaires. C’était l’objet même de la table ronde réunissant différents intervenants. Philippe Puvilland, président de l’association des commerçants et artisans de Montrevel-Malafretaz-Jayat Ecotonic, Jocelyne Maulet, présidente de l’UC Amblamex (Ambérieu – Lagnieu – Meximieux) et Stéphane Truche de l’UC de Culoz, ont présenté des actions novatrices et couronnées de succès dans leur territoire. Thierry Moiroux, pour CA3B, et Clothilde Fournier, pour Aintourisme, étaient les représentants de collectivités apportant une aide réelle et concrète au développement du commerce. Thierry Tollon de la CCI a illustré en vidéo quelques actions de soutien aux UC. Les présentations de qualité ont été suivies par un public très attentif à découvrir ce qui se fait de bien ailleurs.



Le commerce peut être aussi un art de vivre



Comme pour toute cérémonie de remise de récompenses, les montées et descentes du podium se sont succédées à un bon rythme. Les unions commerciales étaient rangées en trois catégories selon la grosseur de leur clientèle potentielle. Pour avoir initié un grand jeu durant un mois et demi, avec un vrai travail marketing, l’union commerciale et artisanale de Bâgé-le-Chatel, primée dans la catégorie 1, a prouvé qu’il était possible d’avoir une démarche commerciale professionnelle dans un petit village. C’est également avec un jeu, les vitrines de Noël, que l’union commerciale des commerçants et artisans de Villars-les-Dombes s’est classée en première position dans la catégorie intermédiaire. Pour les "grosses" unions commerciales, elles étaient plusieurs à rêver d’un destin identique à celui de Centre Commerce Bourg, gagnante l’an passé et surtout victorieuse au niveau national. C’est celle de Belley qui est montée sur la plus haute marche, pour sa 20ème participation. En ajoutant une dimension culturelle et artistique à leurs actions, les commerçants de Belley démontrent que le commerce est aussi un art de vivre : des dignes héritiers de Brillat-Savarin. On notera que pour la 4ème année consécutive, le Pôle du Commerce Haut-Bugey d’Oyonnax, se retrouve sur le podium. Sa 2ème place laisse à penser que la consécration n’est plus très loin. Deux autres unions commerciales ont été distinguées par le jury. La toute jeune et dynamique union des entreprises et des commerces de Ferney-Voltaire, "Vivez Voltaire", s’emploie avec succès à resserrer les liens entre ses adhérents. Quant aux Enseignes de Montmerle (sur Saône), c’est le côté humoristique et décalé de leur communication qui a séduit.



Frédéric Bortot, Vice-président de la CCI en charge des Unions Commerciales : 

« Les commerces de proximité ont un vrai avenir »



- Combien d’unions commerciales dans l’Ain ? :

« On a une soixantaine d’unions commerciales dans le département, dont 45 qu’on peut qualifier d’actives. Le jury du challenge a reçu 21 unions commerciales qui sont venues présenter leurs activités. La CCI aide à la création des unions, à leur développement. Les salariés de la CCI apportent leur expertise, et les élus, les présidents des groupes projet, sont d’anciens commerçants et d’anciens présidents d’union commerciale qui s’appuient sur leur expérience ».



- Comment se portent-elles globalement ?

« Elles se portent pas mal, voire plutôt bien. Des présidents se retirent, des jeunes arrivent avec des vraies motivations. Dans l’adversité, le travail du collectif est important. Ce soir, on a eu la preuve que le commerce doit repartir après la période plutôt compliquée qu’il vient de traverser. On voit une belle dynamique qui emmènera le commerce vers des jours qui sont déjà meilleurs ».



- Vous êtes optimiste pour l’évolution du commerce de centre-ville ?

« Il n’y a pas de hasard. Le travail réalisé par les unions commerciales et affiché lors de cette cérémonie est certainement une des raisons pour lesquelles les centres villes repartent. Évidemment, il y a aussi des raisons politiques puisque l’État a mis en place les opérations "Action cœur de ville". L’appui des collectivités locales est aussi fondamental. C’est une stratégie globale d’accompagnement dans une perspective de revitalisation. On voit des populations qui reviennent habiter en centre-ville pour un retour à des mobilités plus simples. Alors oui, les services et les commerces de proximité ont un vrai avenir ».



- Les commerçants traditionnels ont pris conscience de l’importance d’internet et des réseaux sociaux. C’est une solution pour concurrencer le commerce sur internet ?

« Je ne sais pas si ce sera la bonne. C’est une solution parmi d’autres. Le savoir-faire, aujourd’hui, c’est avoir un bon produit au bon prix. Encore faut-il le faire savoir. Alors, il y a internet. Mais c’est aussi la communication dans la presse gratuite, la presse payante, la télévision et la radio pour les plus grands faiseurs. Il n’y a pas de limite à faire connaître la qualité de son savoir-faire ».


Le palmarès complet du 23ème Challenge des Unions Commerciales de l'Ain

• Catégorie 1 (territoire de l‘UC inférieur à 3 500 habitants) : 

1 - Union Commerciale et Artisanale de Bâgé-le-Châtel 

2 - Dynamique des Artisans Commerçants de Culoz

3 - Union Commerciale et Artisanale de Saint-Trivier-de-Courtes

3 - UCAP Les Echoppes Poncinoises de Poncin



• Catégorie 2 (territoire de l’UC compris entre 3 500 et 7 000 habitants) :

1 - Union des Commerçants et Artisans Villardois de Villars-les-Dombes

2 - Artisanat, Commerce et Développement du Plateau d'Hauteville

3 - Union Commerciale et Artisanale de Pont-de-Vaux

3 - Châtillon Dynamic' de Châtillon-sur-Chalaronne



• Catégorie 3 (territoire de l’UC supérieur à 7 000 habitants) :

1 - Union Commerciale et Artisanale de Belley

2 - Pôle du Commerce Haut-Bugey d’Oyonnax

3 - Association des Commerçants et Artisans de la CCMP de Miribel

3 - Centre Commerces Bourg de Bourg-en-Bresse



• Prix "coup de cœur du jury spécial La Poste" à l’Union des Entreprises et des Commerces de Ferney-Voltaire

• Trophée honorifique "André Guillermier" décerné aux Enseignes de Montmerle sur Saône

• Médaille du commerce remise à Jacques Drhouin, du Plateau d’Hauteville, et à Pascal Perraut de Trévoux


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces