L'Ainpact

La vie de Château


La France est parsemée de châteaux, plus ou moins grands, plus ou moins bien conservés. Tradition familiale pour les uns, rêve d’enfant ou folie des grandeurs pour les autres. Et si vivre dans un château était un rêve accessible ?

C’est un appartement en triplex de 127 m² habitables, comprenant une salle à manger voûtée, un salon avec cheminée et un balcon au-dessus...des douves ! Nous sommes dans un château classé monument historique. Prix du T3 : 170 000 €. « On a cette impression incroyable d’être un châtelain possédant un bien incomparable au prix d’un pavillon, » nous confie Laurence Fleury, conseillère immobilière en charge de la vente de ce bien. Une copropriété atypique où chacun conserve son entrée individuelle, un jardin immense, un garage, une cave ainsi que la proximité d’un golf et d’une forêt. Cet environnement préservé proche des châteaux de la Loire est assez exceptionnel. Mais pas si rare. Dans les Monts du Lyonnais, le Beaujolais, dans l’Ain, bref partout en France, on trouve un cadre de vie similaire. Situé sur les hauteurs de Curis au Mont d’Or, au sein d’un immense parc boisé, un duplex de 80m² est issu de la réhabilitation des dépendances du château de la Trolanderie.



vie-de-chateau_chazay_appart_01



Pour 250 000 €, le futur propriétaire pourra profiter du cadre verdoyant du domaine forestier, ainsi qu’une cour intérieure chargée d’histoire. Ici, les deux chambres de plus de 11m² chacune, sont magnifiées par un parquet florentin. Divisé en 12 lots, les charges annuelles sont de 1740 €. « Ces appartements donnent le sentiment de vivre en maison. Ce sont des biens anciens, dans des petites copropriétés qui sont idéales pour rompre l’immensité des lieux », argumente Anne Cogez, consultante immobilière. « Ce sont avant tout des habitats différents, le côté prestigieux en plus ». Et un patrimoine préservé. Proche de Saint Martin du Frêne, un château en pierres datant du 15ème siècle est en compromis de vente. Les travaux de « rafraîchissement » sont importants mais ne font pas peur aux futurs acquéreurs, un couple de quadragénaire. « Ils veulent en faire des chambres d’hôtes » indique Jean-Jacques Merlin, l’agent mandataire. 675 m² habitables, une dépendance de 260 m², le tout sur un terrain de 10 ha avec de magnifiques arbres. Prix de vente : 680 000 €. Le château possède 11 chambres, un grand salon avec de magnifiques parquets, de grandes cheminées, une chapelle et son très beau plafond.



vie-de-chateau-appartement_batisse_st_didier_ainpact



Le partage des frais



Quand c’est possible, scinder les lieux en plusieurs appartements pour en faire une copropriété permet de partager les frais. Situé sur la commune très prisée de Saint Didier au Mont d’Or, un magnifique hôtel particulier de la fin du XIXe a été divisé en 8 lots. Un appartement de 129 m² en rez-de-jardin possède une agréable pièce de vie de 56 m² avec une cuisine ouverte donne sur un jardin privatif de 200 m². La « résidence » a une piscine et une vue dégagée sur les Monts du Lyonnais. Le prix reste à hauteur des lieux : 690 000 €. « Il n’est pas facile de vendre ce type de bien » clament en chœur les agents immobiliers. Les travaux font peur. Le coût d’entretien d’un château peut atteindre de 20 000 à 80 000 euros par an pour les plus grands. Dans ces lieux indémodables, chargés d’histoires, le charme demeure intact et le cadre romanesque ne sacrifie rien au confort moderne. « C’est aussi un mode de vie que les futurs acquéreurs viennent chercher. Les copropriétaires sont attachés à un lieu d’exception dont ils ont parfaitement conscience ».



vivre-dans-un-chateau_appartement_batisse_terrasse_jardin_monts_dor


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer