L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Le tourisme industriel


Aussi bien appelé « tourisme industriel » que « tourisme de découverte économique », le but est le même : pénétrer les coulisses d’une entreprise. L’intérêt est de visiter des lieux habités et toujours en activité. C’est aussi pénétrer dans les usines en toute légalité !

On connaît le touriste sportif, balnéaire ou écolo. Le croisiériste, le camping-cariste ou le curiste. Mais aussi l’urbain, le rural ou le fluvial. Il est un autre touriste, une espèce hybride : le touriste industriel, qui lui, consacre ses loisirs et ses vacances à visiter une fromagerie, une distillerie ou un barrage. Dans l’Ain, environ 12 entreprises ouvrent leurs portes aux curieux toute l’année. Et pas seulement aux touristes ! Preuve d’un attachement à leurs entreprises, aux savoir-faire « Made in France », les français seraient près de 18 millions chaque année attirés par les coulisses des entreprises. Si tous les secteurs de l'économie sont représentés, l'agroalimentaire et l'artisanat sont ceux qui attirent le plus, ainsi que les entreprises historiques : les brasseries Kronenbourg à Strasbourg, Aigle l’unique fabricant des bottes en caoutchouc dans la Vienne, les chantiers navals de Saint-Nazaire ou l’usine Michelin à Clermont-Ferrand. Ceux-là touchent la corde sensible de la nostalgie. La mode et la cosmétique passionnent une clientèle plus féminine : la manufacture de Bonneterie Perrin à Montceau-les-Mines ou encore les parfumeries de Grasse et l’occitane à Manosque. Les soieries Bonnet à Jujurieux se visitent davantage comme un musée. La gourmandise fait aussi déplacer les foules : de la Cave de Chautagne en Isère aux fromageries ou fruitières de l’Ain et du Jura, celle du Fort Des Rousses en tête, la cité du chocolat à Tain l’Hermitage et les biscuiteries. 10 entreprises sur 11 ont une boutique de vente de leurs produits, et 68% des visiteurs y font des achats après la visite. La visite peut aussi être plus technique, voir scientifique : on veut comprendre le fonctionnement des centrales nucléaires ou celui des barrages et on plonge dans l’aventure des particules et les secrets de la matière au CERN.



Un patrimoine industriel toujours en action…



Le tourisme industriel n'a vraiment redémarré que dans les années 1980. En 1985, le ministère du Tourisme crée l'association « Une France à découvrir » pour faire venir les touristes dans les entreprises. Ce type de démarche s'est peu à peu développé dans tous les secteurs, de l'industrie lourde à l'agroalimentaire en passant par les laboratoires, des raffineries pétrolières et sucrières aux centrales hydroélectriques, manufactures de couteaux ou de porcelaine, des caves coopératives de vin, des centres de tri postaux ou des stations d'épuration. Les gens étaient curieux. Ils voulaient voir, connaître les secrets de fabrication, pénétrer dans des lieux « interdits », et si possible être mis dans la confidence ! Les petites anecdotes peuvent vite se révéler passionnantes. Ce qui attire, c’est aussi le savoir-faire millénaire d’un maître verrier, la beauté du geste d’un ébéniste, la maîtrise technique d’un fromager, l’alchimie d’un homme ou d’une femme et sa machine. On visite pour le plaisir d’entrer dans des bâtiments chargés d’histoires, de symboles et d’esthétisme. Un musée vivant !



Marketing et Promotion



Pour les entreprises qui ne possèdent pas de boutique, l’intérêt est plus promotionnel que commercial. La visite de leur antre au grand public permet de mettre en lumière un métier, spécialement dans les branches qui connaissent une pénurie de main d'œuvre. C’est pourquoi les scolaires et leurs professeurs représentent 38 % de la clientèle. Chacun cherche à réinvestir les savoirs acquis, à découvrir des débouchés et les réalités de la vie professionnelle. Les entreprises visent donc ce type de public dans un objectif de recrutement et de sensibilisation à certaines professions ou secteurs d'activité. Ouvrir ses portes est toujours un moyen de se faire connaître. C'est une publicité à long terme pour l'entreprise. Qui se cache derrière un visiteur ? Peut-être un futur client ? Valoriser en interne les métiers de chacun et faire acte de transparence font aussi partie des motivations pour s'ouvrir au tourisme. Les guides sont d’ailleurs la plupart du temps (95 % des cas) des employés liés de près à l'histoire de l'entreprise, qui connaissent parfaitement son histoire et les processus de fabrication. Les visites d’entreprise permettent aux Offices de Tourisme, quant à eux, de renouveler et de diversifier l’offre de produits touristiques sur leur territoire. Une façon pour le visiteur ou l’habitant de « consommer » son territoire autrement.



Visites d’entreprises et industrielles dans l’Ain

• EDF, CENTRALE NUCLEAIRE DU BUGEY à Saint-Vulbas

• CNR – BARRAGE-CENTRALE DE GÉNISSIAT, à Injoux-Génissiat

• À LA PETITE VERRERIE, 3020 route du port, 01250 HAUTECOURT ROMANECHE

• CERN, 385 Route de Meyrin, 01630 CERN SITE DE PREVESSIN

• DISTILLERIE KARIO, 44 Rue Ste Marie, 01300 BELLEY

• FROMAGERIE DE BRENOD, 60 place de l'Eglise, 01110 BRENOD

• FROMAGERIE DE LA COMBE DU VAL, ZA Les Pellants, 01430 ST MARTIN DU FRENE

• FROMAGERIE DE L’ABBAYE, Route Confort, 01200 CHEZERY FORENS

• L’ATELIER DU VERRE, Route de Saint-Martin, 01350 CEYZERIEU

LES GAUDELICES, 100 chemin du champ de chaux, 01250 TOSSIAT

LIBELUILE, Moulin de Vernessin, 01340 JAYAT

MOULIN A HUILE, 73 rue du Docteur Hubert, 01160 NEUVILLE SUR AIN

(réservation obligatoire pour la majorité des sites)



Les visites d'entreprises en chiffres :

5 000 entreprises ouvrent leur lieu de production en France

95% sont des TPE/PME

13,5 millions de visites en 2017

Les secteurs les plus visités sont ceux :

- De l’alimentaire, vins et spiritueux (60 %)

- Métiers d’art et de l’artisanat (18 %)

- Environnement et énergie (10 %)

- Mode et cosmétiques (7 %)

- Industries technologiques (5 %)

- Près de la moitié des entreprises visitées ont plus de 50 ans

Sources / Infos sur : https://www.entrepriseetdecouverte.fr/


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces