L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Leman Express : le technicentre d’Annemasse inauguré

  • © Région auvergne-Rhône-Alpes
  • © Région auvergne-Rhône-Alpes

Annemasse

Tic tac tic tac… Le compte à rebours est lancé. Dans deux mois tout juste, le Léman Express deviendra le plus grand réseau ferroviaire transfrontalier d’Europe. Grâce à l’ouverture de la nouvelle liaison CEVA (Cornavin–EauxVives–Annemasse), il connectera 45 gares sur 230 kms de lignes. 4 sont ainsi créées pour desservir tout le bassin de vie du Grand Genève, parmi elles, Bellegarde-Genève, Annemasse-Evian, Annemasse-Saint-Gervais, et Annemasse-Annecy. Ce ne sont pas moins de 50 000 voyageurs sur les 240 trains qui circuleront dans les cantons de Vaud et de Genève, dans l’Ain et la Haute-Savoie.

Vendredi 27 septembre, la Région a inauguré le technicentre de maintenance dédié au Leman Express à Annemasse. Technicentre qu’elle a financé intégralement pour 14,7 M€. L’atelier de maintenance, implanté à proximité de la gare d’Annemasse, s’étend sur environ 12 000 m2, sur les communes d’Annemasse et de Ville-La-Grand. Le bâtiment principal d’environ 2 000 m2 est équipé de 2 voies sur fosse, permettant de réaliser la maintenance courante et corrective et de remplacer les organes sous caisse de la rame, comme les essieux. Il comprend des voies équipées de passerelles qui facilitent l’accès aux toitures des Régiolis (climatisation, système de commande des moteurs…), des équipements permettant un nettoyage complet des rames, y compris le nettoyage intérieur des rames Régiolis et des installations permettant d’accueillir les 17 rames Régiolis mais aussi d’autres matériels.

Entre 25 et 30 postes ont été créés sur le site d’Annemasse, soit par recrutement externe, soit par mobilité interne dans l’entreprise SNCF.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces