L'Ainpact

Les 20 ans de Looping sports


En 20 ans, « Looping sports » est devenu l’institution de location du domaine skiable du Crozet. Explications.

Parfaitement située dans la gare de télécabine à Crozet, à deux mètres de l’escalier d’accès, « Looping sports », la boutique de Patrick Mermet vient de fêter ses 20 ans d’existence. Son créneau ? La location d’équipements sportifs. Skis, chaussures, bâtons, raquettes, snowboards, snowblades… L’ensemble des pratiques nordiques possibles sur le domaine de Crozet est louable à la demi-journée, à la journée, à la semaine ou même à la saison, soit d’aujourd’hui à la fin avril.



« On fait aussi de la location de skis de randonnée. On installe ce qu’on appelle une « peau de phoque » sous le ski, la fixation se lève, on peut grimper à même la pente, pour les plus affutés et les plus sportifs, et ensuite on peut redescendre en ski alpin », explique le gérant.



En somme, avec une envie de glisse ou de randonnée et une bonne tenue, « Looping sports » s’occupe du reste. Sur place, certains accessoires comme les casques, masques, bonnets ou bâtons sont également à la vente.



Et si la boutique a réussi à fidéliser ses clients depuis tant d’années, c’est grâce à une politique rigoureuse. « On loue du matériel neuf à la saison. En fonction, bien entendu, des quantités qu’il nous reste. Un quart du parc locatif est renouvelé chaque année. Les premiers ont le matériel neuf, les autres, dans tous les cas auront du matériel qui a moins de trois ans », confirme Patrick Mermet.



Une idée de sortie estivale à tester



Alors que les deux dernières saisons avaient commencé avec retard, cette fois, il est confiant. « Je ne le sens pas trop mal car la neige est déjà bien annoncée. On verra ! La station ouvre uniquement à partir de la mi-décembre, mais nous sommes ouverts toute l’année pour les locations à la saison », explique-t-il.



Il faut dire que même une fois la neige fondue, « Looping sports » propose d’autres locations pour les envies de nature comme les skateboards, et, depuis l’été dernier, les vélos à assistance électrique. « Il y a une batterie au centre et 4 modes différents : 25% d’assistance, 50%, 75%, et enfin, le turbo à 90% d’assistance, ce qui fait qu’on peut aller très vite ou faire un grand circuit en étant moins épuisé. Pour le dénivelé, mieux vaut bien gérer sa batterie car si on monte une côte en mode turbo, elle s’use plus vite et ça peut faire drôle si l’on a plus d’assistance à la fin du tour car le vélo fait quand même 20 kilos ! », sourit Patrick Mermet. Une idée pour des sorties en famille d’autant plus que des chariots sont disponibles pour balader les enfants à l’arrière du vélo.



Pour en savoir plus : www.loopingsports.com


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer