L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Manger selon son groupe sanguin !


Inutile de lire votre horoscope. Votre personnalité et ce que vous mangez est inscrit dans votre sang. L’idée n’est pas nouvelle. Elle avait été analysée par le docteur américain en naturopathie, Peter J. D’Adamo, chercheur et conférencier. En 1996, il sortait son livre « 4 Régimes, 4 Groupes Sanguins » dans lequel il proposait un régime personnalisé pour chaque groupe sanguin (O, A, B et AB).

Donne-moi ton groupe sanguin, je te dirais quoi manger !



Sommes-nous ce que nous mangeons ? Ou mangeons-nous ce que nous sommes ?



Ces questions philosophiques dignes d’un menu au Bac sont très sérieuses. Et les études pour identifier les aliments bénéfiques ou nuisibles à chaque groupe sanguin ont ouvert la voie du traitement de maladies, dont le cancer ou le sida. La principale étude est celle du docteur D’Adamo, un éminent chercheur et conférencier qui s’est intéressé à notre groupe sanguin. Et le résultat de cette enquête l’affirme clairement : nous sommes dès la naissance prédestinés à une alimentation particulière, déterminée par notre groupe sanguin. Nous aurions donc tout intérêt à consommer certains aliments plus que d’autres pour garantir notre santé. Cette théorie du régime selon son groupe sanguin part du postulat que les groupes sanguins sont intimement liés à l’évolution de l’espèce humaine. Ainsi, toujours d’après cette étude, le groupe O est apparu au cours de la préhistoire, le groupe A au moment de la naissance de l’agriculture, le groupe B lors des grandes migrations de populations, et enfin le groupe AB serait un mélange des deux groupes précédents. Et chaque individu possède un groupe sanguin avec une particularité historique propre présente dans son organisme. En outre, la théorie du régime des groupes sanguins stipule que nos globules rouges posséderaient des marqueurs spécifiques (antigènes, glycoprotéines), pouvant interagir positivement ou négativement avec d’autres molécules, comme les lectines. En résumé, si vous ingérez de mauvais aliments, à savoir ceux qui n’étaient pas présent dans l’alimentation historique de vos ancêtres, vous risquez d’ingérer les mauvaises lectines qui provoqueront l’agglutination des globules rouges dans différentes parties de votre corps. L’agglutination des globules rouges peut entraîner de graves problèmes de santé, et stimuler le système immunitaire qui réagira contre ces agglomérats, ce qui peut aggraver la situation. Selon le docteur D’Adamo, les globules rouges peuvent s’agglutiner dans les poumons ou dans les reins. Ces lectines seraient responsables des cas de syndrome du côlon irritable, ou de cirrhose du foie. Pour éviter cela, il faut donc ingérer les bons aliments.



Voici un récapitulatif des 4 régimes alimentaires selon le groupe sanguin :



O pour Origine



C’est le groupe des premiers chasseurs-cueilleurs. Ils consommaient beaucoup de viande, pas de céréales ni de produits laitiers. Les légumineuses sont aussi à proscrire.



A pour Agriculteur



C’est le régime des végétariens. Toutes les viandes sont à éviter, tandis que le lait et le fromage de soja seraient bénéfiques. Chez les personnes du groupe A, la banane, le melon ou encore les clémentines sont à éviter. Du côté des légumes, les asperges, les courgettes ou les radis sont neutres.



B pour Barbare



Résultat des grandes migrations humaines, les personnes du groupe B doivent suivre un régime plutôt mixte. On retrouve donc des viandes rouges et blanches ainsi qu’un large éventail de produits laitiers.



AB pour Modernité



Mélange du groupe A et du groupe B, les personnes de ce groupe sanguin doivent donc suivre un régime intermédiaire entre celui du groupe A et B.



Enfin, 0, pour zéro preuve scientifique



Il n’y aura bien que cet auteur, peut-être incompris, pour défendre sa théorie ! L’absence de preuve scientifique discrédite son étude. Car les scientifiques ont besoin de preuves tangibles, mesurables et vérifiables. En outre, les études sur l’ADN humain ont démontré que les groupes sanguins existent depuis plusieurs millions d’années. Néanmoins, en visionnaire de la nutrition, le docteur D’Adamo avait peut-être prédit les régimes sans gluten qui défraient la chronique actuellement. Et vous, quel est votre groupe sanguin ?...Poisson ? « Sang » Blague !



Pour en savoir plus :

Le régime génotype, Paris, Éditions Michel Lafon.

Groupes sanguins 4 modes de vie, Paris, Éditions Michel Lafon.

4 groupes sanguins 4 régimes, Paris, Éditions Michel Lafon.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces