L'Ainpact

Naturisme, le retour de la peau nue


Connu depuis des siècles, à son apogée dans les années 60 et 70, le naturisme fait son grand retour dans l’Hexagone. Et c’est un coup de maître quand on sait combien la peau et la chair nues sont un vieux tabou bien français.

« Le naturisme est une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisé par la pratique de la nudité en commun, et qui a pour conséquence de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement.» Telle est la définition internationale du naturisme, retenue en 1974, par la Fédération internationale de naturisme.



L’idée a de quoi faire sourire, tant la nudité reste, dans nos sociétés modernes, un sujet tabou, mais si le naturisme revenait véritablement un concept à essayer ? En effet, né au XVIIème siècle pour capter au mieux les bienfaits du soleil sur la peau, développé en Allemagne dès la fin du XIXème, le naturisme n’a cessé de prendre du poil de la bête.



À tel point que celui-ci ne se cantonne plus au Cap d’Agde ou autres plages de rivière reculées des campagnes. Depuis le 31 août dernier, Paris accueille son premier espace naturiste en plein air, au cœur du bois de Vincennes. Proposée par le groupe EELV et votée en 2016, cette expérimentation d’un espace autorisé au naturisme durera jusqu’au 15 octobre. 



Chiche ? 



Et si se mettre à nu séduit de plus en plus de personnes, c’est surtout pour la philosophie même du naturisme. Plénitude et zénitude en exposant son corps aux éléments naturels, rupture avec le cadre de vie habituel, lâcher prise… Les raisons sont nombreuses mais avant tout psychologiques et tournées vers l’écologie. Car le naturiste revendique sa communion avec la nature qu’il souhaite sauvegarder, en faisant un véritable projet éducatif.



On critique, on rigole, on se moque mais a-t-on essayé ? Avant de se lancer dans un effeuillage intégral, il existe cependant des règles d’or pour profiter au mieux de l’expérience. D’abord parce qu’il n’existe pas de différence entre exhibition et naturisme en France, il est amplement utile de se rapprocher des associations naturistes avant de se lancer. Qui dit naturisme, dit tout de même confort, les chaussures et la crème solaire sont donc vivement conseillées en randonnée. Naturisme dit aussi hygiène, partout une tenue ou une serviette devront être à disposition.



Plus d’infos sur le site du naturisme dans la région : naturismerhonealpes.fr



Nu dans l’Ain



La Fédération française de Naturisme (FFN), fondée en 1950, rassemble aujourd’hui 154 associations et 155 centres de vacances répartis sur le territoire français (Métropole, Corse et DOM-TOM).



Dans l’Ain, elle compte deux clubs : l’un à Saint-Jean-de-Thurigneux, près de Lyon, l’autre à Sergy dans le pays de Gex. Deux façons d’oser le naturisme de façon réfléchie et encadrée.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer