L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Une Visite chez SMP pour la semaine de l’industrie


La professionnalisation industrielle !

Après le SOFEO à Valexpo il y a quinze jours, c’était la semaine nationale de l’Industrie, du 26 mars au 1er avril 2018. Depuis 2011 cette semaine de l’Industrie contribue à changer le regard du public et notamment des jeunes sur elle-même. Beaucoup d’entreprises de l’Ain et du bassin d’emploi d’Oyonnax/Saint-Claude participaient à cet évènement. C’est le cas de la société SMP Moules à Lavancia-Epercy, à cheval sur les deux départements, en recevant plusieurs classes de lycée et collège de Saint-Claude, de Morez et de Moirans-en-Montagne, ainsi qu’un groupe de demandeurs d’emplois mené par Pôle Emploi. Depuis plus de 40 ans, SMP sous l’impulsion efficace de son actuel PDG Jacky Mazzolini, conçoit et fabrique des moules de haute précision, multi-empreintes (1 à 96 et plus) pour pièces techniques dans des secteurs d’activités comme la pharmacie, le médical, la cosmétique, la connectique, l’horlogerie et l’écriture. Lors de ces journées, les visiteurs ont été impressionnés par la qualité des locaux, des machines modernes et connectées utilisées, loin du bruit, de la saleté et du vieillot imaginés. Confortés dans leur choix, certains d’ailleurs ont pu apporter et donner un CV, à Céline Angeloz la responsable RH de l’entreprise SMP. L’objectif est, de renforcer la sensibilité et l’attractivité de l’industrie à ses métiers, notamment à ceux du futur, de promouvoir leur mixité et la place des femmes dans le travail, d’informer sur les besoins en recrutement.



Le contrat de professionnalisation, une réponse ?



C’est un contrat en alternance de travail en situation et de formation souvent à durée déterminée. Il permet d’apprendre un métier et de le mettre rapidement en pratique dans le cadre de la formation continue, d’une qualification professionnelle (diplôme, titre, certificat professionnel…) reconnue. L’objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et des adultes. Ce contrat permet à des collaborateurs de renforcer leurs compétences professionnelles et à l’entreprise d'améliorer ses performances. La Formation obligatoire est dispensée sur le temps de travail par un organisme de formation ou l’entreprise elle-même. C’est le cas de Maud jeune iséroise venue il y a 5 ans dans le Jura passer à Morez un BTS de «génie optique», qu’elle obtient, et qui lui permet de travailler en Suisse dans la vallée de l’horlogerie. Mais au bout d’un an son entreprise en difficulté la met au chômage. Très attachée à la région, elle est testée par Pôle Emploi en vue d’un contrat de professionnalisation chez SMP. A l’issue d’une formation de 5 mois elle intègre définitivement l’entreprise avec la signature d’un CDI il y a maintenant deux ans. Elle s’occupe du montage-ajustage des moules neufs, de leur réglage, et des vérifications afférentes. Elle est donc l’exemple parfait du bon emploi pour la bonne personne et au sein d’une entreprise SMP, qui donne la chance à tous, et de plus en plus aux femmes (18% de l’effectif), dont jusqu’alors ce type de métier était proscrit. Exemple à suivre…


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces