L'Ainpact L'Ainpact sur mobile L'Ainpact sur Facebook Flux RSS


Xavier Thévenard, l’homme des grands espaces


On peut avoir un palmarès long comme le bras, être un des meilleurs spécialistes de l’ultra-trail du monde avec l’espagnol Kilian Jornet ou un autre français François D’Haene, et rester un gars du pays. Le pays où vous êtes né, celui qui vous a fait, celui où l’on revient toujours.



Xavier Thévenard est des Plans, comme on dit dans la station bugiste de la commune d’Hotonnes. Il a grandi dans le gîte familial, et s’est épanoui dans la vaste nature environnante. Ici, la nature, c’est le plateau du Retord, que Xavier a parcouru dans tous les sens avec son frère, en courant, en skiant, en pédalant. « Quand j’étais enfant, mon terrain de jeu, c’était le Retord. Maintenant, c’est le massif du Jura. J’ai grandi, le territoire aussi ». Cet attachement au massif jurassien, Xavier l’a prouvé en février dernier, avec cet incroyable challenge qu’il s’était fixé : faire l’aller-retour de Giron à Morteau en ski de fond, soit 378 km, en moins de 24h. « Le faux prétexte était d’aller chercher une saucisse à Morteau », dit-il en souriant, « mais on l’a bien mangée au retour ». Une façon aussi de relier les deux points de son massif préféré, du sud où il est né au nord où il habite désormais.



Bien sûr, c’était un titre pour la gloire et cela semble de peu de poids à côté de ses nombreuses victoires dans les épreuves d’endurance les plus prestigieuses, sur tous les continents. S’il fallait n’en retenir qu’une, peut-être serait-ce le grand chelem réalisé sur les 4 courses individuelles qui constituent l’Ultra-Trail du Mont-Blanc : l’UTMB (170 km), la plus connue, en 2013, 2015 et 2018, la CCC (99 km) en 2010, la TDS (119 km) en 2014 et l’OCC (55 km) en 2016. Il est l’unique sportif à avoir réalisé cette performance. Il faut préciser également que le massif du Mont-Blanc est le seul endroit où il n’a pas l’impression de faire des infidélités à son terroir jurassien.



En préparation de l’Ultra01XT d’Oyonnax



Xavier recherche en permanence à être en prise directe avec la nature. « En fait, je ne fais que 5 ou 6 épreuves par an, là où on est strictement concentré sur soi, sur la course. Les autres jours de l’année, je profite au maximum de l’environnement. Durant les entraînements, il m’arrive de me dire : qu’est-ce que c’est beau, j’ai beaucoup de chance ! » Actuellement Xavier, les autres membres du team Asics Trail, et de nombreux bénévoles, préparent activement la 2ème édition de l’Ultra01XT, qui se déroulera les 21, 22 et 23 juin prochains à Oyonnax. Un ultra-trail sur les plus beaux sites de trail running de randonnée du département, des trésors de la nature du Haut-Bugey que Xavier connait par cœur et qu’il est heureux de faire découvrir aux trailers venus de contrées lointaines. Cet automne, Xavier y reviendra, seul cette fois-ci, pour ramasser des champignons, une autre passion pour ce coureur des bois.



Xavier peut être suivi sur sa page Facebook dans laquelle il présente ses séances d’entraînement, les courses auxquelles il participe, et de magnifiques photos, du Jura bien sûr.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces